Automne 2015

_

Chronique de Players,

de Mark Steinmetz

/ Nazraeli Press

et sélection des lieux photos de Paris.

 

Mark Steinmetz, The Players

Nazraeli Press, 2015, couverture rigide, 80 pages, 60 euros

 

Je me souviens dans les années 1990 d’une affiche envoûtante de William Klein, avec la photo de ce garçon pointant son gun, visant Klein, et l’autre gosse mi-hébété, mi-admiratif. La couverture de The Players a ce même type de composition : un gamin regard face caméra, tient son casque de baseball, il est mis en valeur par les regards neutres de deux autres enfants. Pourtant dans ces deux photographies il n’y a pas la même urgence : Steinmetz, c’est un regard doux, calme, qu’il pose cette fois sur l’univers du baseball, au moment de l’adolescence.

Le baseball est l’institution sportive par excellence, une expression du rêve américain, devenue populaire en même temps que la photographie.

Dans cet ouvrage, Mark Steinmetz montre des enfants de 6 à 13 ans environ, photographiés entre 1986 et 1990. Les corps sont gauches, et manquent de grâce, d’habileté et de concentration, à l’inverse des joueurs professionnels. « Trop verts pour éprouver le pur plaisir de savoir qu’ils sont bons (…) l’espoir conduit leurs actions plus que la conscience du geste», note Anne Wilkes Tucker dans l’introduction.

Steinmetz a capturé ces moments où les garçons progressent vers la maturité, parfois distraits en pleine partie, tandis que leur enfance s’épanouit encore dans les à-côtés du sport. Les photos oscillent entre attitudes et jeux d’enfants, en opposition aux gestes et enjeux d’adultes professionnels du baseball. J’aime ces temps suspendus où les gosses sont allongés près du terrain, dans des positions propres à leur âge, où ils sont bousculés / encouragés par leurs entraîneurs / pères, admirés et soutenus par leurs mères et leurs sœurs, et fiers de leurs maillots et de leurs équipes.

Quelques détails me font sourire avec tendresse : le visage exprimant le plaisir malicieux du garçon arrosé (comment aurait réagi un adulte ?), les gants et les casquettes trop grands, le t-shirt « Godfather of the year » du coach (ajusté sur sa bedaine).

Enfant, Mark Steinmetz a lui-même pratiqué le baseball. Cette expérience justifie la nostalgie, la tendresse et la simplicité dont chaque image est empreinte. Certainement le résultat de l’équation lumière naturelle / noir et blanc / humanisme expérimentée d’abord par Robert Adams. Pour l’un comme pour l’autre Nazraeli est un écrin parfait, proposant des livres de facture classique et nécessairement discrète, leur permettant d’exprimer leur calme, appelant le lecteur à sa propre mélancolie et nostalgie, et l’invitant à réfléchir sur son environnement, son mode de vie, et ses « essentiels ».

 

01 • Le Bal

Dès son ouverture, il y a cinq ans, ce nouvel espace d’exposition consacré à la photographie documentaire aura apporté un nouveau regard à la scène photographique parisienne. Initiatrice et directrice du lieu, Diane Dufour propose une programmation variée et cohérente, entre expositions personnelles et thématiques. La librairie, orchestrée par Sebastian Hau contribue également à la bonne notoriété du lieu. Un dimanche après-midi idéal comporte un brunch au café du Bal, la visite de l’exposition, et une longue flânerie à la librairie. Cerise sur le gâteau : le petit parc qui jouxte le Bal, idéal pour une partie de ping pong, ou pour les enfants, simplement. 6 impasse de le Défense, 75018 Paris

 

02 • Le 29

La librairie photographique « Le 29 » est animée par une équipe de passionnés qui organisent une multitude d’événements : rencontres, signatures, discussions… Ce qui prime ici, c’est l’échange autour d’un travail et d’un ouvrage. Le libraire, Marc Pussemier est aux petits soins avec ses clients, toujours prêt à expliquer et à conseiller. 29 rue des Recollets, 75010 Paris

 

03 • RVB Books

C’est à Belleville que les éditeurs Matthieu Charon et Rémi Faucheux ont installé leurs bureaux / galerie. Ils y expose régulièrement les artistes qu’ils publient. Remarqués par leurs choix pointus et la qualité de leurs productions, ils ont été distingués par l’attribution, en 2013 du First PhotoBook Prize Paris Photo-Aperture Foundation à Karma d’Oscar Monzon. 95 rue Julien Lacroix, 75020 Paris

 

04 • Jeu de Paume

Place de la Concorde, le Jeu de Paume présente des grandes expositions rétrospectives et touche ainsi un public beaucoup plus large que le petit monde de la photographie. Exposer au Jeu de Paume est une consécration, une sorte de canonisation parisienne : Taryn Simon, Garry Winogrand, Vivian Maier, Mathieu Pernot… Artistes en milieu de carrière et figures historiques se succèdent sur les cimaises. Ne pas hésiter à faire un petit détour par l’Orangerie, le bâtiment symétrique, pour revoir les Nymphéas de Claude Monet. 1 place de la Concorde, 75008 Paris

 

05 • Centre George Pompidou

Depuis son ouverture, le Centre Pompidou présente de la photographie dans ses collections permanentes parmi les peintures et installations et organise des expositions temporaires dont la rétrospective Henri Cartier-Bresson en 2014 . Récemment, il a été décidé d’ouvrir en plus une galerie dédiée à la photographie. Elle est situé dans le no man’s land – pardon, le niveau inférieur. Si l’espace semble un peu étriqué pour présenter l’une des collections les plus importantes d’Europe, l’initiative mérite d’être saluée.

La librairie du Centre vaut le détour, notamment en période de braderie, pour dénicher de bonnes affaires. Place George Pompidou, 75004 Paris

 

06 • Suzanne Tarasieve

Paris Photo 2013, un stand énorme ne présentant que quelques photos de Juergen Teller. Oui mais… Le tirage de Vivienne Westwood nue sur son sofa était plus grand qu’une affiche 4×3. C’est ce qui nous plait dans cette galerie : le côté clinquant et les partis pris forts, totalement libres. Boris Mikhaïlov fait également partie des artistes représentés. 7 rue Pastourelle, 75003 Paris & Passage de l’Atlas, 5 Villa Marcel Lods, 75019

 

07 • Taka Ishii

Fondé en 1994, Taka Ishii compte deux galeries à Tokyo, une à New York et désormais une autre à Paris. Pour trouver ce lieu discret, à la japonaise, rien de plus simple : de la librairie Yvon Lambert il suffit de traverser la rue, passer le portail noir, marcher jusqu’au fond de l’allée, et tourner à droite derrière la haie. Un chemin comme un rite obligé pour se plonger dans un espace évidemment dédié à la photographie japonaise, inauguré en juin 2014 par une exposition du maître Shomei Tomatsu pour donner le ton. 119 rue Vieille du Temple, 75003 Paris

 

08 • Librairie Yvon Lambert

Il y a un peu plus d’un an, Yvon Lambert, figure majeure du marché de l’art, annonçait la fermeture de sa galerie pour se consacrer au livre et à l’édition : livres d’artistes, livres rares, livres moins rares, catalogues…

Dédiée à l’art contemporain, sa librairie fait une très belle place à la photographie.

Sa force ? Des propositions aussi larges que précises : des magazines, des micro-publications, de la photographie japonaise, des vinyles, des éditions limitées – tirages, posters, foulards… 108 rue Vieille du Temple, 75003 Paris

 

09 • Les Filles du Calvaire

Cette galerie du Haut Marais est le graal d’un courant sensible et fort. Elle rassemble et défend une certaine idée de la photographie avec une forte représentation française : Thibaut Cuisset, Dorothée Smith, Antoine d’Agata, Laura Henno, Noémie Goudal… L’ouverture à l’international y est très pointue : Paul Graham, Neli Palomaki ou Karen Knorr. Le tout dans un ancien espace industriel, pur et dépouillé, blanc, calme et lumineux. 17 rue des Filles-du-Calvaire, 75003 Paris

 

10 • Comptoir de l’Image

Discret, caché derrière son comptoir, et des remparts de livres, l’ermite veille… Gare à vous ! il replacera méthodiquement et immédiatement le livre que vous avez déplacé, ou nonchalamment mis de côté… Par-delà cet accueil un peu rugueux, le lieu, centré sur la photo de mode, regorge d’anciens numéros de Vogue, The Face, ID, d’ouvrages classiques et de premières éditions d’Avedon, Penn, Knight ou d’autres plus contemporains. 44 rue de Sévigné, 75003 Paris

 

11 • 7L

Une librairie d’ouvrages d’art, version Rive Gauche. La sélection est toujours bien vue, les livres dans un état irréprochable, et les rayonnages bien ordonnés. 7L … L pour (rue de) Lille ou Lagerfeld ? L’arrière boutique n’est autre que le studio de Karl Lagerfeld, abritant une (petite) partie de sa collection personnelle de livres, sur des étagères et sous une hauteur sous plafond à faire mourir d’envie nombre de collectionneurs. Le commun des mortels n’a bien sûr accès qu’à la librairie. 7 rue de Lille, 75007 Paris

 

12 • Maison Européenne de la Photographie

La proposition la plus classique de nos musées photo à Paris, où revoir avec plaisir, au gré de la programmation : Jacques-Henri Lartigue, Sebastiao Salgado, Joel Meyerowitz, bercés par le son magique du parquet qui crisse sous les pieds. Le grand plus de la MEP : sa bibliothèque ouverte à tout un chacun, permet la consultation d’ouvrages aujourd’hui inaccessibles à la plupart des bourses : Le Banquet  d’Araki, A Shimmer of Possibility de Paul Graham, ou le Paris de Nuit  de Brassaï. En éditions originales, bien entendu. 5/7 rue de Fourcy, 75004 Paris

 

13 • Le Plac’art Photo

L’aventure a vraiment commencé dans une boutique petite comme un placard. Au fil des ans, Clément Kauter a gagné ses lettres de noblesse, au point de déménager dans un espace bien plus vaste en avril 2015. Savamment pensé le mobilier permet d’exposer des livres ou tirages, les murs coulissent et découvrent les rayonnages de livres.

S’ils présentent des livres contemporains, les anciens et la photographie japonaise sont la spécialité de Clément et Nobue, qui n’hésitent pas à aller chercher les raretés directement au Japon, au moins une fois par an. 12 rue de l’Eperon, 75006 Paris

 

14 • Fondation Henri Cartier Bresson

Située dans un ancien atelier d’artiste derrière la gare Montparnasse, la Fondation offre une certaine intimité à ses expositions. La programmation est à faire pâlir d’envie les institutions publiques : Patrick Faigenbaum, Pieter Hugo, William Eggleston, Emmet Gowin, Vanessa Winship, Guido Guidi, et cet automne Jeff Wall avec « Smaller Pictures », les grands formats seraient disproportionnés ici. 2 impasse Lebouis, 75014 Paris

 

 

15 • Maison d’art Bernard Anthonioz

Ce lieu d’exposition peu commun, est logé dans une grande demeure bourgeoise du XVIIe siècle, à Nogent-sur-Marne, à quelques minutes de Paris. Il a pour vocation de promouvoir la création contemporaine principalement dans les domaines de la photographie et du graphisme. Aux beaux jours, la « MaBA » propose quelques événements en extérieur, mettant à profit son vaste parc accessible aux visiteurs pour ces occasions. 16 rue Charles VII, 94130 Nogent-sur-Marne

 

16 • Galerie Nord • Galerie • 11 rue de l’Aqueduc, 75010 Paris

17 • Artazart • librairie (Graphisme, design et photographie • 83 quai de Valmy, 75010 Paris

18 • Intervalle • Galerie • 12 rue Jouye-Rouve, 75020 Paris

19 • Françoise Paviot • Galerie • 57 rue Sainte-Anne, 75002 Paris

20 • SFP (Société Française de Photographie) • 71 rue de Richelieu, 75002 Paris

21 • Ofr • Librairie & Magazines (mode) • 20 rue Dupetit Thouars, 75003 Paris

22 • Temple • Galerie • 20 rue de la Corderie, 75003 Paris

23 • Le Monte en l’Air • Librairie (Littérature et photographie) • 2 rue de la Mare, 75020 Paris

24 • Michelle Chomette • Galerie • 24 rue Beaubourg, 75003 Paris

25 • La Galerie Particulière • Galerie • 16 rue du Perche, 75003 Paris

26 • Polka • Galerie • 12 rue Saint Gilles, 75003 Paris

27 • Un Livre Une image • Photographie vernaculaire et ancienne, livres d’artistes • 17, rue Alexandre Dumas, 75011 Paris (sur Rendez-vous)

28 • Fondation Calouste Gulbenkian • 39 boulevard de la Tour-Maubourg, 75007 Paris

29 • In Camera • Galerie • 21 rue Las Cases, 75007 Paris

30 • Esther Woerdehoff • Galerie • 36 rue Falguière, 75015 Paris

31 • Maison Robert Doisneau • 1 rue de la Division du Général Leclerc, 94250 Gentilly

32 • CPIF (Centre Photographique d’Ile de France) • 107 avenue de la République, cour de la ferme briarde, 77340 Pontault-Combault